Organiser un événement virtuel : 8 bonnes pratiques à respecter

Home / Le Blog Internet AnyWhere - Internet / Wifi / Réseau Filaire / Téléphonie  / Organiser un événement virtuel : 8 bonnes pratiques à respecter
Organiser un événement virtuelfront

Lorsque l’on veut organiser un événement virtuel, l’accessibilité n’est pas souvent une priorité. Mais à mesure que le monde évolue vers une plus grande inclusion, les organisateurs doivent s’assurer que les expériences qu’ils créent touchent le plus grand nombre de personnes possible. Pour une fois, nous ne parlons pas d’accessibilité en terme de connexion internet temporaire ou de wifi événementiel.

Une étude d’inclusion nationale a révélé une série de données intéressantes. Saviez-vous que 6,6 % des personnes en France sont sourdes ou malentendantes ? Ou que plus d’un million de personnes en France sont aveugles ou ont une vision basse ? Et même si tout le monde ne le sait pas, il est probable que plus de 5,4 millions de Français souffrent d’un trouble de l’apprentissage.

L’organisation d’événements virtuels plus accessibles signifie que chaque participant a une expérience équivalente. Et cela inclut les personnes handicapées.

Mais comment les organisateurs d’événements peuvent-ils s’assurer que leurs événements sont effectivement accessibles à tous ? Quelles mesures peuvent être prises en vue d’un environnement inclusif pour tous ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Organiser un événement virtuel

Organiser un événement virtuel : donner des instructions claires pour vous inscrire

Les différentes plateformes auront des méthodes d’accès différentes, qui peuvent varier considérablement. L’une des premières étapes pour organiser des événements virtuels plus accessibles est d’être aussi clair et précis que possible. Notamment avec les instructions de participation.

Il est déjà difficile pour les utilisateurs débutants de comprendre les tenants et aboutissants des plates-formes, et cela devient de plus en plus compliqué pour les personnes handicapées. Ainsi, afin d’y remédier, il convient donc de fournir des guides étape par étape. Vous pouvez créer un manuel d’instructions complet, avec des images et du braille. Un manuel qui décrit avec précision tout ce qu’il faut faire pour réussir à entrer sur la plateforme d’événement virtuel.

Organiser un événement virtuel : l’inscription par téléphone

Même à notre époque, il y a encore des gens qui n’ont pas d’ordinateur. Les inégalités économiques et sociales sont de véritables problèmes ; sans parler du fait que les personnes handicapées sont le plus souvent touchées par ces inégalités. Ainsi, pour organiser un événement virtuel plus accessibles, vous devez également tenir compte des participants qui ne peuvent s’inscrire que par téléphone.

La plupart, sinon la totalité, des plateformes d’événements virtuels ont la possibilité de se connecter par téléphone. Faire de cette option une option pour votre événement est un moyen fantastique d’inclure les personnes ayant un handicap visuel. De plus, cela garantit que même ceux qui n’ont pas les moyens de se procurer certaines technologies peuvent profiter de votre événement autant que les autres.

Mettre en place le sous-titrage

Comme nous l’avons mentionné dans l’introduction, 6,6 % des personnes en France sont sourdes ou malentendantes. Cela signifie que le simple fait d’écouter les présentations et les orateurs peut ne pas être une option pour une partie importante de votre public. La meilleure façon d’atténuer ce problème et de garantir l’accessibilité de votre événement en ligne est de fournir un sous-titrage codé.

Et ce n’est pas valable uniquement pour le contenu pré-enregistré ! Les services de transcription en temps réel et les interprètes en langue des signes sont largement disponibles ; sans compter que plusieurs plateformes offrent également cette fonction. Tous les participants à votre événement veulent pouvoir en profiter pleinement. Aussi, c’est à vous de faire preuve d’ouverture et d’aller au-delà pour leur fournir les outils nécessaires.

Évitez les effets de clignotement pour une meilleure expérience virtuelle

La sensibilité à la lumière n’est pas assez souvent mentionnée, mais elle affecte beaucoup de gens ; et la façon dont ils consomment les contenus. Ainsi, ceux qui souffrent d’épilepsie photosensible, par exemple, seront déclenchés par des effets de clignotement ; tels que les GIF et les vidéos ou des lumières trop intenses. Si vous pouvez éviter ces effets, c’est merveilleux. Mais s’ils doivent être utilisés comme partie intégrante de la présentation, assurez-vous d’inclure une clause de non-responsabilité appropriée.

Inclure du texte alternatif dans vos images

Les personnes malvoyantes ou totalement aveugles utilisent souvent des lecteurs d’écran pour accéder à des sites web, des applications ; et, dans ce cas, des événements virtuels. Si vous présentez des images importantes lors de votre événement mais que vous n’ajoutez pas de texte alternatif (alt text), les participants qui ont du mal à lire ou qui sont partiellement ou totalement aveugles manqueront des informations essentielles.

Toutes les images n’ont pas besoin de texte alternatif. Cependant, savoir comment et quand cela doit être mis en place est une étape importante pour rendre les événements virtuels plus accessibles.

Présentations inclusives

Le World Wide Web Consortium a publié une série de bonnes pratiques en matière de création de présentations inclusives pour ce type d’événement ; ou tout événement physique d’ailleurs. Bien qu’il soit tentant de se lancer dans une conception de pointe, il est important de garder les bases à l’esprit.

Veillez donc à utiliser des polices de caractères faciles à lire, comme Arial et Helvetica. Aussi, pensez à offrir un contraste de couleurs suffisant entre le texte et le fond. Enfin, prévoyez un espacement des paragraphes au moins 1,5 fois supérieur à l’interligne.

Des points bonus sont accordés si vous distribuez des diapositives et toute autre documentation/lien avant l’événement. Cela permettra aux personnes ayant des difficultés d’apprentissage de prendre une longueur d’avance, et tout le monde pourra se familiariser avec le contenu avant la manifestation.

Organiser un événement virtuel et intégrer les personnes handicapées

Les personnes handicapées ne sont pas suffisamment représentées en tant que telles. Même si votre événement n’est pas nécessairement axé sur les personnes handicapées, le fait de les inclure dans certaines parties du processus de planification ou dans l’événement lui-même peut contribuer grandement à promouvoir l’inclusion dans le secteur de l’événementiel.

Ils peuvent vous donner des indications importantes sur la manière de planifier des expériences plus accessibles. Aussi, ils peuvent vous indiquer certaines erreurs que vous faites et dont vous n’avez même pas conscience ou que vous n’avez pas envisagées. Un vrai bonus pour organiser un événement virtuel réellement inclusif !

Prévoir des pauses

Le chemin vers des événements virtuels plus accessibles n’est pas linéaire. Même les personnes handicapées apprennent encore comment naviguer sur les eaux de l’inclusion ; et ce qui leur permettrait de profiter pleinement de l’événement et d’y participer. Vous et vos participants handicapés devez travailler ensemble pour atteindre cet objectif.

Ainsi, pour organiser un événement virtuel de qualité, ou même un événement hybride, pensez aux pauses ! Cela donnera à chacun la possibilité d’exprimer son opinion, de poser des questions, de demander de l’aide, etc.

Internet AnyWhere - votre Prestataire Technique Événementiel : Internet Temporaire, Wifi Temporaire, Réseau Filaire Temporaire, Téléphonie Temporaire, etc. Faites appel à nous pour vos événements : Congrès / Manifestation / Salon / Concert / Broadcast / Forums / Compétition Sportive / Festival / Conférence / Roadshow / Keynote / Hackathon / Labs / Esport / Raid dans le désert / Flux de retransmission / Chantier de construction / Lien de secours / Déménagement / Réseau sinistré